15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://planeteveloaventure.com 300 0
theme-sticky-logo-alt
theme-logo-alt
argentine velo

L’Argentine à vélo

Si vous cherchez une destination vraiment surprenante et totalement dépaysante pour votre prochain voyage à vélo, l’Argentine ne vous décevra pas ! Pays d’Amérique du Sud aux multiples facettes, il est frontalier avec le Chili, l’Uruguay, le Paraguay, la Bolivie et le Brésil. L’Argentine regorge de paysages et de merveilles naturelles uniques au monde. Vous pourrez être impressionné par le glacier Perito Moreno en Patagonie, vous rendre à Ushuaia, la ville la plus australe de la planète, ou vous laisser submerger par l’énergie incroyable des immenses et gigantesques chutes d’eau d’Iguaçu. Mais aussi flâner dans les musées et les quartiers pittoresques de Buenos Aires. Et pourquoi pas vous laissez tenter par un tango enflammé, sillonner les vignobles à perte de vue de Mendoza et y déguster les meilleurs crus ? Enfin, rencontrer les gauchos de la Pampa et être émerveillé devant les paysages sans fin, secs et arides du Nord, ses montagnes aux mille couleurs et ses habitants chaleureux.

Et quoi de mieux pour découvrir le pays que de le faire à vélo ? Ainsi, voici les plus beaux circuits à faire vélo sur le territoire argentin.

La route des 7 lacs

Pour ce premier circuit, un des plus connus et fréquentés du pays, dans une des plus belles régions argentines, direction la ville de départ San Martín de los Andes, dans la province de Neuquén en Patagonie. Les 110 kilomètres de course qui permettent de rejoindre la ville de Villa la Angostina ne représentent pas de difficultés majeures, car ils se font en grande partie sur la fameuse et totalement goudronnée « Ruta 40 » qui traverse le pays du Nord au Sud. C’est un circuit extraordinaire qui passe les Parcs nationaux Nahuel Huapi et Lanín et qui va vous permettre de découvrir les 7 fameux lacs Espejo, Villarino, Correntoso, Hermoso, Machónico, Falkner et Lácar tout en pédalant, et ce, sans avoir à dévier du chemin. Tout au long de la traversée, vous trouverez des hôtels, des campings, restaurants ainsi que magasins qui proposent des accessoires et équipements pour cyclistes.

Les vallées Calchaquíes

Pour la deuxième destination, on se rend dans le Grand Nord argentin, pour un circuit un peu plus difficile de 313 kilomètres au total, qui rejoint la ville de Cafayate à celle Salta, en passant par plusieurs petits villages coloniaux, tous aussi accueillants que charmants. C’est un circuit incontournable qui permet de découvrir les trois beautés du Nord. La « Quebrada de las Flechas » et ses majestueuses formations rocheuses qui paraissent tout droit sorties d’un film de science-fiction. La « Recta del Tin Tin », une ligne droite extraordinaire de 19 kilomètres entre les cactus. Et enfin la « Cuesta del Obispo » et ses 20 kilomètres de pur zigzag. Impossible donc de s’ennuyer, ni d’un point de vue physique grâce à la diversité du parcours, entre routes goudronnées, chemins de terre et parfois même de pur sable, ni d’un point de vue découvertes, puisque les paysages vous laisseront sans voix.

La traversée des Andes

andes a velo argentine

Circuit un peu particulier pour une traversée un peu particulière. Pour cette randonnée, le principe est simple : il consiste à démarrer d’une ville argentine comme Bariloche ou San Martín de los Andes pour rejoindre une ville chilienne comme Puerto Monte, par exemple, en passant par la cordillère des Andes. Rien que ça ! Il y a une dizaine de manières différentes de vivre cette expérience unique en son genre, en choisissant des villes de départs et d’arrivée différentes et donc des distances différentes allant de 260 kilomètres en 5 jours à plus de 670 kilomètres en 11 jours. Le point commun qu’auront tout de même tous les circuits, c’est l’exigence et la difficulté. C’est une expérience extrême pour les cyclistes confirmés et habitués au « mountain bike ». Mais c’est aussi et surtout une expérience unique, entre montées difficiles et descente chargées d’adrénaline, avec en toile de fond la forêt andine Patagonienne, les lacs, les petits villages de la Cordillère, les sources d’eau chaude, les volcans, etc.

De Tilcara à Calilegua

Retour dans le Nord, dans la province de Jujuy, pour un autre circuit exigeant et difficile, mais encore une fois d’une beauté à couper le souffle. Quatre jours sont nécessaires pour rejoindre le village de Calilegua au départ de Tilcara, situé en plein milieu de la Quebrada de Humahuaca. En empruntant d’anciens sentiers d’échanges et de transhumance plus ou moins bien marqués à plus de 4000 mètres d’altitude où il faudra parfois passer par de longues marches, vélos et sacs sur l’épaule. Mais tous les efforts seront récompensés par des vues panoramiques exceptionnelles. Vous laisserez peu à peu les collines multicolores de la Quebrada derrière vous pour voir apparaître l’imposante jungle Yungas. La nuit, le repos bien mérité se fera dans de petits refuges de montagne. La traversée prend fin après avoir traversé le Parc National Calilegua.

Les montagnes de Córdoba

cordoba argentine velo

On termine cette liste avec un circuit qui nous emmène au centre du pays, dans la province de Córdoba, connue pour ses lacs, ses rivières et ses magnifiques pleines montagneuses. Avec une distance de 170 kilomètres, cette route à la difficulté moyenne permet de pédaler pendant 4 jours entre route goudronnée, chemin de terre, petits sentiers de montagne et descentes folles où la vitesse est au rendez-vous. Différentes villes et villages seront traversés tout au long du trajet, comme par exemple Villa Venegas connue pour son artisanat local en céramique noire ou Las Palmas et sa petite chapelle tricentenaire.

Conseils pour se loger en Argentine

L’Argentine est extraordinaire, à l’image de ses habitants. Vous n’aurez jamais de problèmes pour vous loger dans ce pays accueillant, ouvert et chaleureux. Que ce soit dans une chambre au confort rudimentaire et à la décoration sommaire dans les petits villages les plus reculés ou les beaux hôtels luxueux et les nombreux Airbnb des grandes villes comme Buenos Aires ou Córdoba, vous n’aurez aucune difficulté à trouver un lieu pour vous loger. Tout dépend ensuite de ce que vous recherchez et de votre budget.

Même s’il est relativement facile de trouver un bon logement que ce soit une fois sur place ou sur internet avec anticipation, dans certaines régions, ou pendant la haute saison, les prix peuvent s’avérer quelque peu élevés. Voilà pourquoi le fait que les argentins soit aussi ouverts et accueillants et un grand atout, car il est possible d’être logé chez l’habitant assez facilement et sans grande appréhension ni inquiétudes de leur part. Que ce soit au petit bonheur la chance parce que vous rencontrez une âme charitable dans la rue ou par le biais de sites comme Housesitting ou Couchsurfing, vous aurez la possibilité d’être logé gratuitement et de vivre avec une famille argentine, selon leurs coutumes, leur mode de vie et leurs traditions.

Partager:
Categorie:Tour du Monde
Article précédent
La Thaïlande à vélo
Article suivant
La France à vélo