15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://planeteveloaventure.com 300 0
theme-sticky-logo-alt
theme-logo-alt
nouvelle zelande circuit velo

La Nouvelle-Zélande à Vélo

La Nouvelle-Zélande est un pays situé au sud-ouest de l’Océan Pacifique. Divisé en deux îles distinctes, il est réputé pour ses magnifiques paysages sauvages, sa flore fascinante et sa faune exceptionnelle. Forêts à perte de vue, volcans en activité, plages paradisiaques… Ce pays d’à peine cinq millions d’habitants attire les visiteurs du monde entier. Mais pour les touristes qui souhaitent découvrir cet État unique en son genre, rien ne vaut de l’explorer à vélo. C’est le meilleur moyen de profiter des décors extraordinaires de la Nouvelle-Zélande, tout en visitant une plus large zone qu’en randonnée. Mais c’est également une manière écologique et responsable de se déplacer sans perturber l’écosystème. Voici donc les 6 sentiers vélos incontournables de ce territoire étonnant.

Les plus beaux circuits à vélo en Nouvelle-Zélande

Les sentiers de Queen Charlotte

marlborough sounds

Dans l’île du sud du pays, se trouvent les Marlborough Sounds. Il s’agit d’une immense réserve naturelle s’étendant sur près de 100 kilomètres. Les routes traversent de magnifiques vallées et forêts, depuis la baie de Ship Cove jusqu’à la ville d’Anakiwa. Parcourir ses larges sentiers boisés vous permettra de longer la côte de l’Océan Pacifique, avec une vue imprenable sur ses rivages.

La majeure partie de la réserve est constituée de routes larges et bien formées, qui pourront convenir à tout type de cycliste. Le tour dure environ 13 heures, et il est possible de le faire en deux ou trois jours. Pour cela, il suffit de s’équiper et dormir dans l’un des sept terrains de camping de la réserve. Toutefois, vous pourriez également choisir de loger dans l’un de ses multiples motels et hôtels. Les sentiers de Queen Charlotte sont une des plus belles routes du pays, et sont idéaux pour des cyclistes amateurs qui souhaitent découvrir de splendides paysages.

Les routes de Puketapu

Les routes de Puketapu

Dans le nord du pays, vous pourrez découvrir la célèbre boucle de Puketapu. Cette route accessible aux vélos se situe dans la région éponyme, et s’étend sur une vingtaine de kilomètres. Plus courte que la précédente, il est possible de la faire en une après-midi seulement. Les plus sportifs pourront évidemment essayer de l’exécuter en deux ou trois heures, tandis que les plus curieux pourront s’arrêter pour admirer les magnifiques paysages de la région côtière. Le sentier de Puketapu a l’avantage d’être plat, et majoritairement sur piste. Il sera donc idéal pour les familles ou les cyclistes amateurs qui souhaitent découvrir la région.

Le West Coast Wilderness Trail

trail nouvelle zelande velo

On part cette fois en direction du sud de la Nouvelle-Zélande, avec une route réservée aux plus sportifs. Le Wilderness Trail est un sentier de 140 km qui relie la ville de Greymouth à celle de Ross. Il s’agit d’une des plus grandes pistes de cyclisme du pays, mais elle n’est malheureusement pas réservée aux visiteurs qui recherchent une petite balade tranquille. En effet, si une grande partie du chemin se fait sur route, de nombreuses sections passent à travers des bois un peu plus escarpés.

Aussi, le sentier se fait généralement sur quatre journées complètes, et les cyclistes peuvent s’arrêter dans différents terrains de camping. Si vous désirez vous essayer à affronter le Wilderness Trail, vous devrez donc vous préparer à un séjour en pleine nature. Toutefois, votre chemin vous fera découvrir d’anciennes forêts tropicales, longer des rivières glaciaires, traverser de larges marécages… mais surtout explorer un décor magnifique à la faune exceptionnelle. Soyez tout de même prudents, car on dit que la forêt regorge de créatures mystiques et de légendes ancestrales…

Le Twin Coast Cycle Trail

velo nouvelle zelande

En Nouvelle-Zélande, ce circuit est également appelé le Pou Herenga Tai. Il se situe dans l’île du nord du pays, et traverse la région jusqu’aux plages de l’Océan Pacifique. Le chemin fait près de 90 km de long, et est réservé aux grimpeurs. En effet, le point central est le mont Kaikohe Hill, qui culmine à plus de 300 m d’altitude. Les principales sections sont donc réparties dans les vallées de la région, et ne sont pas adaptées aux cyclistes amateurs. Le chemin est divisé en quatre parties, pour permettre à ceux qui l’explorent de s’arrêter pour manger ou dormir. À chacun des points d’arrêt, vous pourrez effectivement trouver des restaurants, hôtels, motels, ainsi que des terrains de camping.

Si les chemins du Twin Coast Cycle sont accessibles toute l’année, il est évidemment déconseillé de s’y rendre dans la saison des pluies. De nombreuses inondations ont lieu dans la région chaque année, et elles peuvent rendre les sentiers impraticables. Nous vous recommandons donc de vérifier la température avant de vous aventurer dans le circuit. Néanmoins, explorer ces routes mythiques vous permettra de découvrir la superbe flore néo-zélandaise, ainsi que les paysages exceptionnels du territoire.

Le circuit de Te Ara Ahi

source chaude nouvelle zelande

Démarrant aux abords de Rotorua, ce circuit de 51 km rejoint les plus beaux endroits de la région. Il longe des sites Maori, de fascinantes sources chaudes, ainsi que de fabuleuses zones géothermales. Expérience immersive au cœur de la culture locale, il vous fera découvrir les somptueux paysages de la Nouvelle-Zélande. Toutefois, si certaines portions sont sur route, la majorité de sentiers est un peu plus technique. Vous serez amené à traverser des bois abrupts, des routes complexes, et à éviter de nombreux obstacles. Le Te Ara Ahi est donc recommandé aux cyclistes avertis. Vous pourrez le réaliser en une journée, mais vous aurez évidemment l’occasion de vous arrêter à l’un des multiples restaurants et cafés qui longent le circuit. Rien de mieux qu’une dégustation de la gastronomie locale avant de reprendre la route dans des paysages exceptionnels !

Les Grands Lacs de Nouvelle-Zélande

glace nouvelle zelande

Depuis le pied du puissant Aoraki (mont Cook), point culminant de la Nouvelle-Zélande, l’Alps 2 Ocean Trail dévale les contreforts des Alpes du Sud. Long de 301 km, ce tout nouveau sentier accueille les cyclistes au fil de grands lacs et de rivières sillonnant les plaines du Canterbury, jusqu’à rejoindre l’océan Pacifique à Oamaru. Les ultimes portions seront inaugurées en 2017. Il vous faudra compter de quatre à six jours pour les neuf étapes. Aussi, vous trouverez des infrastructures pour camper le long du parcours. Il s’agit évidemment d’un parcours bien plus sportif que les précédents. On le recommande donc plutôt aux spécialistes des vallées et des terrains escarpés !

Quelques conseils pour se loger en Nouvelle-Zélande

Comme pour tout séjour à l’étranger, vous pourrez loger dans un des multiples hôtels du pays. Mais l’idéal pour une expérience immersive lors de vos excursions à vélo, c’est le camping. En effet, les différents sentiers de cyclisme comptent de nombreux sites où vous pourrez confortablement installer votre tente pour la nuit. Après une journée de découverte en pleine nature, rien ne vaut effectivement de se reposer à la belle étoile pour profiter encore mieux de son séjour.

Néanmoins, si vous n’êtes pas très camping, et que l’hôtel ne vous convient pas, vous pourrez opter pour le couchsurfing ou le logement chez l’habitant. Le pays compte effectivement plus de 20 000 hôtes chez qui vous pourrez demeurer le temps de votre séjour. En participant à leurs repas, vous en apprendrez évidemment plus sur la culture locale, et sur les coutumes du pays.
(Apparemment ça se fait pas mal là-bas, mais je ne sais pas jusqu’à quel point l’affi peut se faire… sinon je pensais à AirBnb parce que bon, c’est toujours le best pour visiter un nouveau pays, mais bon ^^)

Les bons conseils pour votre excursion vélo en Nouvelle-Zélande

materiel velo

Ce pays d’Océanie est l’une des destinations les plus prisées de ces dernières années. Attirant les visiteurs par ces paysages sauvages et ces décors magnifiques, la Nouvelle-Zélande est effectivement un pays au riche patrimoine naturel. Cependant, ce qui fait principalement son charme est aussi… son grand défaut ! Qui dit nature sauvage, dit évidemment que vous ne pourrez pas envisager d’excursion à vélo sans prendre quelques précautions.

La première étape importante sera de consulter le site du Department Of Conservation du pays. Cet organisme se charge de la protection de l’environnement à travers les deux îles, et a établi de nombreuses règles pour les visiteurs. Comme vous allez traverser des bois et pédaler en pleine nature, il vous faudra donc suivre leurs recommandations pour ne pas perturber l’écosystème. Ensuite, vous devrez vous informer sur leur site quant aux conditions météorologiques et les éventuelles alertes. La Nouvelle-Zélande est un territoire qui a conservé une grande partie de son patrimoine naturel. Vous n’êtes donc pas à l’abri que votre découverte à vélo tombe à l’eau à cause d’un séisme, d’une tempête… voire d’une éruption volcanique !

Avant de commencer à pédaler, il faudra aussi vous équiper correctement. Comme pour toute balade à vélo, assurez-vous de prendre suffisamment de nourriture et d’eau. Même si vous allez trouver des restaurants ou cafés sur votre chemin, il ne vaut mieux pas que vous tombiez à court de vivres ! De la même manière, prenez des vêtements adéquats selon la saison, et de quoi vous changer en cas de problèmes. Puisque vous allez aborder des sentiers inconnus, une petite trousse de survie ne sera jamais de trop. Enfin, la Nouvelle-Zélande est un territoire au climat plutôt tropical… N’oubliez donc pas d’emporter une ou deux bombes d’antimoustique avec vous. Croyez-nous, ça risque de vous sauver la vie !

Partager:
Categorie:Tour du Monde
Article précédent
Le Canada à vélo
Article suivant
Comment choisir son vélo de voyage idéal ?