15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://planeteveloaventure.com 300 0
theme-sticky-logo-alt
theme-logo-alt
norvege a velo

La Norvège à vélo

La Norvège est le pays qui occupe le nord-ouest de la Scandinavie. Les côtes, avec ses fjords situés surtout à l’Ouest, font partie des plus longues au monde et on y trouvera au large pas moins de 50 000 îles. Elle couvre 13 degrés de latitude, ce qui impose un climat très varié d’autant plus que 47 % du pays est recouvert par les Alpes scandinaves. Ces paramètres lui confèrent des paysages aussi divers que sublimes. Allant de la montagne aux vastes littoraux, en passant par ses célèbres Fjords, la Norvège a donc de quoi offrir des vues époustouflantes. Mais son grand atout selon moi est qu’elle est équipée de nombreuses routes spécialement dédiées à la découverte du pays à vélo. J’ai donc décidé de vous faire découvrir les meilleures routes vélo de Norvège.

La route Nationale 17

Cette route est spécialement dédiée à ceux qui veulent découvrir la partie ouest de la Norvège, avec ses littoraux, ses fjords et ses îles. Elle est une des routes les plus appréciées, et ce, pour deux raisons. Premièrement parce que même si la Norvège est un pays montagneux, cette route reste relativement accessible pour les amateurs. La difficulté restant modérée pour des paysages magnifiques. Et deuxièmement parce que la route permet de découvrir les principaux lieux touristiques de la Norvège. En partant de Steinkjer pour aller jusqu’à Bødo, vous parcourrez pas moins de 630 km, ce qui en fait la route nationale la plus longue du pays, et elle offre des vues imprenables sur les côtes du pays.

La route du canal

La route du canal permet de parcourir un bout à l’autre du pays en seulement 466 km. Cela n’en fait pas pour autant une route facile à emprunter, puisqu’elle est parsemée de vallée et de montée à la hauteur de ce que la Norvège peut offrir. En contrepartie, vous y découvrirez les paysages forestiers et montagnards du sud du pays, en partant de Porsgrunn pour arriver à Stavanger. Vous emprunterez aussi le célèbre canal du Telemark, qui a donné son nom à la route.

La Véloroute 3

La véloroute 3 traverse le cœur de la Norvège et ses montagnes pour rejoindre les fjords situés plus au Nord. Il faut apprécier le relief et être assez expérimenté pour pouvoir emprunter cette route dont la difficulté peut faire peur à certains. Mais cette route réservera un dépaysement total. En effet, vous serez éloigné du monde et de la civilisation pour vous retrouver perdu au cœur des montagnes parsemées des lacs de la Norvège. C’est donc une route pour ceux qui aiment se retrouver seuls dans la nature. Aussi, il faudra par conséquent prévoir des vivres, et bien vous organiser, car vous ne croiserez pas grand monde sur cette route.

La véloroute nationale 9

Cette route est l’une des plus longues du pays et permet de parcourir plus de 800 km du Nord au Sud. Elle part du Cap Nord du pays pour aller vers Lindesnes au Sud. Ainsi, elle fait découvrir une très grande variété de paysages allant de forêts en vallées en passant par des lacs et des fjords à couper le souffle. Elle a aussi l’avantage de faire traverser plusieurs climats : allant du tempéré, au polaire, en passant par le climat continental froid. Vous pouvez aussi ne faire qu’un tronçon de la route, en fonction de ce qui vous intéresse le plus. Si vous partez l’été au Nord, par exemple, vous y verrez le fameux soleil de minuit présent de la mi-mai à la mi-juillet.

La boucle de Rosendal

Cette route ne fait que 76 km et est beaucoup plus facile à emprunter. Elle permet aux cyclistes de tous les niveaux de pouvoir la parcourir sans rater l’immersion dans la nature norvégienne : on y verra les fameux fjords, mais aussi des paysages montagnards et de vallées. Assez touristique, cette boucle permet de faire beaucoup d’activités, notamment à Skavenik où se déroule chaque été le blues festival. C’est la route idéale pour un break le week-end, ou pour rester dans une difficulté modérée.

Les îles Lofoten

Autre randonnée cyclable accessible aux amateurs : les îles Lofoten. Malgré une latitude élevée, le Gulf Stream accorde une grande douceur au pays en été. Ainsi les plages, qui font partie des plus septentrionales au monde, sont idéales pour y faire du surf ou simplement se baigner. L’avantage de cette randonnée à vélo est que l’itinéraire est adaptable selon la distance que vous souhaitez parcourir et le temps que vous avez. Les îles Lofoten sont très faciles d’accès, car beaucoup de pistes cyclables sont déjà prévues. Enfin les îles étant accès touristiques, vous pourrez y faire une multitude d’activités, et notamment visiter les musées vikings.

Se loger en Norvège

La Norvège est un pays très accessible où il est facile de trouver un logement. Vous y trouverez donc un grand nombre d’hôtels et de Airbnb. Mais si vous souhaitez plus d’immersion, vous pouvez aussi très bien y faire du Couchsurfing ou trouver un logement chez l’habitant.

Conseils pour le cyclotourisme en Norvège

La Norvège, même en été, subit des changements de température importants et très rapidement. L’été en Norvège est différent de celui en France où il fait toujours plus ou moins chaud. Les températures peuvent varier de 30°C à 10°C degrés rapidement. Ainsi, des vêtements chauds que vous pouvez superposer sont à prévoir. Il faut aussi bien vous préparer aux intempéries et emporter des vêtements de qualité pour vous protéger de la pluie.

Aussi sachez qu’en Norvège du Nord le soleil de se couche presque pas la nuit entre la mi-mai jusqu’à la mi-juillet. Pensez à emporter de quoi couvrir vos yeux la nuit, car il n’y a pas toujours de rideaux aux fenêtres.

Sur certaines routes, et surtout sur celles situées à l’Est, il va vous arriver d’être dans la nature sans personne autour à des kilomètres. Pensez donc à prévoir suffisamment de vivres, de matériel de rechange pour votre deux roues, ainsi qu’une trousse de secours.

Il est aussi bon de savoir qu’en Norvège, le cyclisme est très développé. Ainsi, vous pourrez emporter votre vélo dans les transports en publics, bien que vous payerez votre billet un peu plus cher. Attention cependant à éviter les heures de pointe, sinon vous risqueriez de ne pas avoir de place pour vous et votre vélo.

Partager:
Categorie:Tour du Monde
Article précédent
La France à vélo
Article suivant
Découvrir la richesse des paysages d’Australie à vélo